Je m’y prends un peu tard, mais je voulais tout de même revenir sur la saison 2011/2012 du top14, saison que j’ai très peu suivie, et pour cause.
En partant en Nouvelle Zélande, je me disais que suivre le rugby là-bas ca serait pièce of cake. Le pays du rugby quoi, forcement que je n’aurais aucune difficulté à suivre le top14.
Pour être sûre de ne rien rater du top14 et du superRugby, je me suis même abonnée a la rugbyChannel.

Sauf que voilà, le top 14 est aussi diffusé ici que le super15 en France, soit en gros un match tous les 36 du mois en différé.
En différé ? Oui parce que le match de 15h en France il est soit à 1h du mat ici soit à 3h du mat selon que ce soit l’heure d’été ou l’heure d’hiver. Pas pratique.
Le décalage horaire c’est surement ce qui a fait que j’ai petit à petit arrêté de suivre le top14. Certes j’ai fait l’effort de me lever pour les VInations, mais quand tu te lèves à 4h du mat pour voir un match tu t’attends à voir de l’exceptionnel, si le match n’est pas terrible, tu te poses la question à deux fois avant de mettre ton réveil à 4h pour le suivant.
J’étais prête à me lever pour les demis finales du top14 et puis c’est tombé un week end ou on avait des trucs de prévu, se lever à 4h du mat, c’est peut être rigolo mais c’est un chouille contraignant quand tu veux garder un rythme normal.
Je me suis tout de même levée pour la finale, surtout pour voir gagner le Stade Toulousain. Bon, on ne peut pas dire qu’on ait vu une très belle finale… Du coup, je n’en ai même pas parlé ici, car que dire sur la finale d’une saison que je n’ai même pas suivie.

Tout ça pour dire, qu’il est très difficile de suivre une saison d’un sport quand on ne peut pas voir les matchs. Les résumés dans la presse, les photos, les déclarations d’avant match ou d’après match des présidents, ça ne suffit pas à rendre la saison intéressante.
Pour se passionner il faut vibrer pour son équipe, il faut s’agacer devant un mauvais match, il faut stresser dans les dernières minutes alors que le score est serré, râler contre un joueur, contre une décision arbitrale, sauter et crier quand on sent que l’essai est proche.
Et c’est finalement très sain : le sport ça se vit.

Cela me pose évidemment des soucis pour mon blog : je ne suis plus le top 14, vous ne suivez pas (ou peu) le Super 15, et Petitmari ne joue plus à cause d’une blessure à la cuisse, Il va falloir que je trouve comment me renouveler.

129917122