Alors que les clubs de rugby français payent des ponts d’or pour s’offrir les talents de joueurs kiwi en fin de carrière, il y a un club de rugby kiwi à Christchurch qui a la chance de pouvoir compter dans ses rangs un joueur français en fin de carrière pour gratuit. Oui, Petitmari a trouvé un club, oui il a repris l’entrainement, et même que dimanche il a joué le premier match de sa carrière internationale.
Premières impressions :
1- les kiwis savent faire des passes
2- ils savent même faire des passes des deux côtés.
3- ils sont plus habiles avec un ballon que les joueurs français
4- ils sont plus joueurs
5-ils sont plus jeunes…
Bon, ils sont plus jeunes parce qu’en France Petitmari jouait dans une équipe de pépés, et qu’ici, le seul pépé de l’équipe c’est lui…
Par contre :
6- ils parlent anglais et avec un putain d’accent que des fois tu te dis que c’est pas possible que ce soit de l’anglais
7- ils ne boivent pas de bière après le match
8- pas de bière et pas de sandwich non plus, rien que dalle
9- tellement rien que dalle, qu’ils ne prennent même pas de douche, ils rentrent directement chez eux…
10- ils n’ont pas de 3eme mi-temps mais dans leur staff d’entraineurs y’en a forcément un qui - un jour, y’a longtemps, tout le monde a oublié - a joué 5 minutes sous le maillot des Blacks.

Ce premier match était un match amical, l’équipe de Petitmari a largement perdu, l’entraineur ancien All Black a dit que dans l’ensemble c’était positif, alors si c’est un All Black qui le dit…

DSC_7474  DSC_7505