Ce soir aura lieu la demi finale de la coupe du monde de foot féminin. J’ai déjà expliqué maintes fois que le foot ce n’est pas ma tasse de thé. Mais là, c’est différent, c’est du foot féminin. C’est l’occasion de voir des filles en short, courir après un ballon, tacler, marquer des buts. Ce n’est pas anodin. C’est l’occasion pour les petites filles et pour les petits garçons de voir que oui le foot ça peut être un sport de filles.

Alors oui, on va avoir droit aux poncifs habituels, aux comparaisons des salaires des filles et ceux des garçons, suivi d’une comparaison ironiques entre les résultats en coupe du monde. On va ensuite nous parler de l’envie de la simplicité de ces jeunes filles, ensuite on va enchainer sur la beauté tout ça. On va peut être étudier les coiffures de ces demoiselles, leurs maquillages. Voila.

Mais pour moi, le plus important n’est pas là. Parlons des salaires, parlons du maquillage, parlons des petits culs, des jolies yeux, exagérons sur la simplicité et sur l’envie des joueuses. L’important c’est qu’on en parle. L’important c’est que les gens puissent voir un match de foot féminin, que ça puisse donner envie à des petites filles, le reste c’est pas important.

Je vais regarder ce match, je vais même live-twitter ce match, pas parce que tout d’un coup je me passionne pour le foot, non. Parce qu’en tant que femme et mère de petites filles, je tiens à ce que le sport féminin soit reconnu. Soutenir le foot féminin c’est un acte militant, c’est ma façon à moi d’être féministe.

fillesfoot

Match France-USA mercredi 13 juillet à 18h sur Eurosport ou sur Direct8

Photo crédit : Eurosport