Sans_titre

Comme je vous l’avez annoncé, j’ai participé hier à la conférence de presse pendant laquelle Marc Lievremont a annoncer la liste des 30 32 sélectionnés pour la Coupe du Monde.

J’étais super impressionné à l’idée de me retrouver entouré de journalistes compétant, j’avais l’impression d’être une petite souris en train d’admirer les pros.

En plus j’étais pas équipée. Je n’étais venue qu’avec mon iphone, alors que les autres avaient tous des ordis au minimum (putain, j’aurais du prendre ma tablette, j’aurais eu la classe…).
Bon, j’étais prête à twitter tous les noms quand Marc Lievremont a commencé à lire sa liste, et il a commencé comme ça :
"Sont sélectionnés, Fabien Barcella, Thomas Domingo…. "
Quoiii??? Attends, quoiii?? Barcella, il s’est pas blessé gravement au tout début de la saison? Il a rejoué depuis??? Et Domingo, mais Domingo il est blessé… Ces deux premiers noms m’inquiètent, j’en perds le fil, je n’écoute plus. Si le sélectionneur prend des blessés, ça veut des que des joueurs vont sauter. Des joueurs qui s’attendaient surement à être sélectionné, et j’ai déjà mal au cœur pour eux, sans savoir qui ils sont.

En fait, je suis un cœur d’artichaut, la sélection, surtout quand il s’agit de personnes, ça me bouleverse. Je suis toujours ravie pour ceux qui sont là et tellement triste pour les autres. Même pour Chabal, et pourtant je pense qu’effectivement, sa non-sélection est juste: triste pour l’homme mais pas malhonnête envers le joueur. (j’ai plus de mal à être objective pour Jauzion et Poitrenaud, toulousaine je suis, toulousaine je reste).

J’étais donc là, dans cette salle, en train d’écouter Marc Lievremont donner sa liste, tellement absorbée que je n’arrivais plus à twitter, au mieux je retwittais les twits de mes camarades présents dans la salle.

30 secondes après l’annonce, on nous distribue déjà une feuille avec le nom des joueurs, purée c’est rapide ! Je peux donc relire tout ça, calmement, et essayer de réfléchir.
Je n’arrive pas à m’enthousiasmer pour cette équipe. Il me manque des joueurs. Peut être qu’en ayant voulu tester trop de joueurs, Marc Lievremont nous a un peu déstabilisé, nous les supporters (peut être que je suis la seule déstabilisée). Je vais devoir m’y faire à cette équipe, que je me dis. Mais je n’aime pas tellement ce sentiment, j’aurais préféré me dire "ahh ouéé, elle a de la gueule cette équipe", plutôt que de me dire qu’il me faudrait du temps pour m’y habituer.
Et si je n’arrivais pas à être convaincue? et si je me désintéressais totalement de cette Coupe du Monde qui aura lieu à l’autre bout du monde et dont les horaires des matchs vont être complètement farfelus pour nous autres européens?

Pour rajouter à mon sentiment de semi-déception, voila que la presse ne nous parle que du cas Chabal. Et ça m’agace. Autant ça me fait de la peine pour l’homme, autant ce battage médiatique me gonfle.  Chabal sera même l’invité du journal de 20h de TF1 ce soir. Ca devient du grand n’importe quoi…

Bon et vous, vous en pensez quoi de ce match ?

Demain sur femmedejoueur le blog, peut etre que je vous raconterai l’apres conférence de presse…. Stay tuned.

ps: je vous la donne quand meme cette liste:
Avants: Fabien Barcella (Biarritz), Luc Ducalcon (Castres), Thomas Domingo (Clermont), Nicolas Mas (Perpignan), Sylvain Marconnet (Biarritz), Jean-Baptise Poux (Toulouse), William Servat (Toulouse), Dimitri Swarzewski (Stade Français), Lionel Nallet (Racing Métro 92), Julien Pierre (Clermont), Romain Millo-Chluski (Toulouse), Pascal Papé (Stade Français), Thierry Dusautoir (Toulouse, cap), Julien Bonnaire (Clermont), Imanol Harinordoquy (Biarritz), Raphaël Lakafia (Biarritz), Fulgence Ouedraogo (Montpellier) et Louis Picamoles (Toulouse).
A
rrières: Morgan Parra (Clermont), Dimitri Yachvili (Biarritz), David Skrela (Toulouse), François Trinh-Duc (Montpellier), Fabrice Estebanez (Brive), David Marty (Perpignan), Maxime Mermoz (Perpignan), Aurélien Rougerie (Clermont), Vincent Clerc (Toulouse), Cédric Heymans (Toulouse) Yoann Huget (Bayonne), Maxime Médard (Toulouse) Alexis Palisson (Brive) et Damien Traille (Biarritz).