boudeBon les filles, l’heure est grave. J’en ai ras les couettes du marketing sportif ! oui ras les couettes.
Lorsque j’étais étudiante en école de commerce, la communication et le marketing c’était plus un truc de filles, alors que les garçons eux s’orientaient vers des trucs plus sérieux comme la Finance. J’imagine donc que dernière chaque campagne de pub, derrière chaque opération marketing, il y a certes un responsable souvent masculin, mais aussi toute une équipe majoritairement féminine.

Et quand ces campagnes publicitaires, ces spots arrivent sur mon écran, je repense à toutes ces femmes, ces copines de classe, et je pleure.
Je pleurais déjà il y a 6mois à l’idée que cette publicité pour le journal l’Equipe ait été pondu par une équipe de nanas.
J’ai pleuré en voyant sur le blog d’Olympe, cette affiche pour un match de Hand féminin, et je me suis même effondrée quand Gabrielle m’a appris que cette affiche avait été créée par des jeunes femmes.
J’ai pesté en regardant les coupures pub pendant les matchs de rugby et les matchs de foot, j’ai repensé à un cours de média planning que j’avais suivi il y a fort fort longtemps où le prof était une prof et où l’amphi était plein de filles.
Aujourd’hui, je pleure en regardant cette pub pour Heineken, qui peut être, elle aussi, est la création d’une équipe de filles.

Chaque fois que je regarde un match à la télé, chaque fois que j’ouvre un journal sportif, le marketing me crache à la gueule et comptez bien sur moi pour m’en souvenir lorsque je fais les courses.