SMNous en étions donc restés au moment où Sylvain et moi discutions reconversion. Non, je ne lui parlais pas de mon éventuelle reconversion en journaliste sportif, je tenais à etre prise un minimum au sérieux. Du coup on parlait plutôt de la sienne reconversion, ou des joueurs pros en général, c’était plus intéressant. 

La conversation a ensuite glissé sur la différence entre les clubs parisiens et les clubs provinciaux, du moins ceux dans lesquels il a pu jouer, et finalement la différence se joue plutôt au niveau du cadre de vie, de la qualité de vie, et pas tellement au niveau boulot. C’est un peu pareil pour nous les non-sportifs en même temps. Lui tous les jours en allant à l’entrainement, il voit la plage de Biarritz, et pour lui, ça n’a pas de prix, moi tout les jours je vois la tour Eiffel et l’Arc de Triomphe, et faut bien avouer que moi aussi je trouve que ça n’a pas de prix. 

Faut quand même que je précise un truc, ceci c'est passé un mercredi, et que pour des raisons d'organisations, j'y suis allée avec mes portions.
Impressionnées les portions par Sylvain Marconnet ? Que Dalle ! Mini portion est arrivée en disant  "moi je veux boire un coup", histoire de montrer tout de suite à qui on a affaire.
La demi-portion, elle, a posé une question fondamentale à Sylvain : "tu connais Chabal ????".
Voila voila. Je suis une mauvaise intervieweuse et j’ai des enfants pas sortables. 

Avec tout ça, j’ai oublié de lui poser la question qu’au moins la moitié de mes lectrices attendaient que je lui pose : "tu peux me refiler l’adresse mail de morgan Parra ?".
J’aurais pu enfin réussir un des défis que je m’étais lancé. Je n’y ai même pas pensé.
Je suis une mauvaise intervieweuse et une mauvaise groupie.

FIN

Ps :je vous préviens tout de suite, tous les commentaires du style "il parait que morgan… " "je l’ai vu dans un bar et… " seront supprimés.
Le défit
recherche morgan desespérement n’était que de l’humour et uniquement de l’humour pas un appel aux ragots.