neigeLe rugby est un sport d’extérieur et est donc soumis aux conditions climatiques.
Le froid n’empêche pas de jouer. Non. La neige et le gel en revanche oui.
Que peut-on faire contre la neige et le froid ? Ben on peut protéger les terrains. C’est d’ailleurs ce que font les équipes pro : on couvre le terrain, parfois même on souffle de l’air chaud sous la bâche histoire que le sol ne gèle pas. Mais ça, ça a un coût. On peut même dire que ça coute une blinde. Mais, ça coute moins cher que de faire reporter un match qui doit être diffusé à la télé et pour lequel tu as vendu 15 000 billets.

Pour les amateurs, pas de couvertures chauffantes pour les terrains. Qu’ils s’estiment déjà heureux d’avoir un terrain ! Alors on fait comment quand il gèle ou qu’il neige ? Ben on fait pas. On reporte le match à une date ultérieure. Et quand il fait bien froid comme en ce moment, ben on reporte on reporte, et on croise les doigts pour que le soleil revienne parce que des weekends libres pour reporter les matches y’en a pas des tonnes et qu’on veut essayer que tout ça ne se termine en péréquation (faut que je vous explique la péréquation).

Le problème c’est que la neige, le froid, ça ne se prévoit pas. Enfin si, je vais pas vous refaire le coup de « quoiiiiiii météo France ne nous avait rien dit », ça se prévoit, mais pas 6 mois à l’avance.
Le calendrier de la saison est fait en gros en aout/septembre, difficile à ce moment là de prédire s’il neigera en décembre ou en janvier, ou même si il neigera tout court.
Et pis il faut qu’il y ait une certaine cohérence entre le calendrier de chaque comité, non parce qu’à la fin le but c’est de faire des phases finales nationales. En gros fin avril début mai, il faut avoir terminé les phases de brassages, histoire qu’on puisse organiser les phases finales nationale.

Tout ça pour dire que ce week end, la France du rugby amateur était divisée en 2 clans : ceux qui jouaient et ceux qui ne jouaient pas. Les ceux qui jouaient étaient plus nombreux que les ceux qui ne jouaient pas. Les ceux qui ne jouaient pas ont pu rester chez eux et regarder Clermont battre le Leinster (tout en mangeant des crêpes).

Petitmari faisait partie de la France du rugby amateur qui a regardé le match en mangeant des crêpes au nutella.

ps: la photo a été honteusement piquée à un pote de Petitmari