Dimanche dernier, petitmari a joué et a perdu. Ca arrive de perdre. Sauf qu’il y a des défaites plus difficiles à encaisser que d’autres, et celle là en faisait partie. Pourtant ce n’était pas une déculottée, non 19-15, contre une équipe normalement moins forte sur le papier, moins forte physiquement, et pourtant, pourtant il a manqué quelque chose à l’équipe de petitmari pour battre cette équipe : de la cohésion. L’esprit d’équipe quoi.
L’équipe a failli, il n’y en a pas eu un pour rattraper les autres : le jeu au pied était tout aussi mauvais que le jeu à la main, les avants tout aussi mauvais que les arrières, les fautes ont été collectives.

C’est un match à oublier.
En fait, non ce n’est pas un match à oublier, c’est grâce à des matchs comme celui là qu’on créé la cohésion, l’esprit d’équipe. On a vu ce qu’il manquait à cette équipe, on connaissait les qualités des joueurs, on a vu les faiblesses du groupe.

Maintenant on cherche des solutions.