joA l’occasion de la sortie du film "le fils à Jo", la LNR, qui est partenaire du film, a fait un petit dossier sur les pères-fils du milieu rugbystique.

J’ai rien à dire sur le film, car je ne l’ai pas vu (Messieurs dames ? de la ligue, si vous m’invitez à une avant première, je viendrais avec plaisir), par contre, j’ai beaucoup aimé les interviews père et fils des familles Skrela, Elissalde, Yachvili et Dourthe.

J’aurais aimé avoir aussi savoir comment les fils envisageaient de passer le relais à leurs propres enfants. Je sais qu'on dit toujours "moi mon enfant fera ce qui lui plait", mais en vrai de vrai on est tellement content de voir nos enfants avoir les mêmes centres d'intérêts que nous.

ps: vous remarquerez que je dis enfant et pas fils, c’est peut etre un détail pour vous, mais pour beaucoup de jeunes filles ça veut dire beaucoup ;)