Un des soucis d’être la femme d’un joueur amateur, en plus de voir la machine à laver familiale se remplir de fringues boueuses 1 fois tous les 15 jours, (non je ne lave pas les affaires de rugby, et oui, elles doivent être lavées tous les 15 jours en gros, le reste du temps elles stagnent dans le sac de sport, dans l’entrée de l’appart, et finissent par aller se jeter elle-même dans la machine quand l’odeur devient insupportable), bref, le principal soucis de la femme de rugbyman amateur, c’est la santé de son homme. Un rugbyman, ça prend des coups, ça se râpe les genoux sur des terrains caillouteux, et ça se fait marcher dessus très régulièrement. Tous les bobos qui en résultent ne nécessitent pas l’intervention d’un médecin, of course, et la seule arme du soigneur de l’équipe est une bombe de froid, ce qui est particulièrement inefficace sur les genoux écorchés.

C’est donc à toi, femme de joueur, que revient l’immense privilège de soigner l’homme blessé.
C’est pas très compliqué : tu fournis à l’homme un pshitt et du coton ou de la gaze pour nettoyer les bobos sanguinolents, et bien faire attention de donner les consignes : « enlèves bien la terre et les petits cailloux sinon ça va s’infecter », parfois l’homme aime bien garder des blessures de guerres pas très jojo, qui cicatrisent pas bien, ca devait être un signe de grande virilité à une époque très très lointaine. Tu fournis une poche de froid pour les coups avec un peu de synthol ou d’arnica.
Reste ensuite, le problème de la courbature, qu’on appelle aussi dans notre jargon le  "j’ai mal partout donc je geins". Vous n’êtes peut être pas sans le savoir, la douleur musculaire se soulage à l’aide d’un massage. Pour les mollets, il peut se démerder tout seul, pour les cuisses aussi. Pour le dos et le épaules, femme de joueur, va falloir t’y coller. Mais toi, t’as pas fait kiné, tu connais pas les gestes, au mieux t’aimes faire la cuisine et t’as déjà pétri la pâte pour faire des gâteaux, mais ça s’arrête là. Alors, bon si t’es sympa, t’y mets de la bonne volonté et tu lui masses le dos. Quelques conseils : pour un massage efficace et pas trop pénible, il faut utiliser un corps gras, de préférence de l’huile de massage, attention tout de même, ton gel pour jouer de chez…, oué tu vois de quoi je parle, ce n’est pas à ça qu’il sert. Tu peux utiliser de la crème hydratante, du lait après solaire, ça rappelle les vacances, mais c’est moyen. Alors moi je te conseille ça : l’huile de massage à l’arnica de Weleda. Lis le descriptif, tu vas voir c’est parfait pour les sportifs. Par contre, t’as un peu l’impression d’étaler de l’huile d’olive sur le dos de ton amoureux. Elle sent un peu fort, mais il semblerait qu’elle soit efficace.

weleda

Maintenant qu’on a les bons produits, ce serait bien urbain de nous fournir une formation accélérée en kiné du dos, juste les bases, histoire de pas faire n’importe quoi, un peu comme une formation en gestes de premiers secours, c’est toujours utile.

Bien sur, tout ça ne concerne pas les pros. Leurs clubs ont des soigneurs, des kinés, des toubibs, et tout un équipement ultra sofistiqué. Les clubs amateurs par contre sont encore à l’ère de l’éponge magique.

PS : vous remarquerez sur la page de weleda, que weleda est le fournisseur officiel de l’INSEP, mais n’est pas le fournisseur officiel de femmedejoueurleblog. Qu’on se le dise, je ne suis absolument pas sponsorisée. Mais si weleda est intéressé par un partenariat, on pourra surement trouver un terrain d’entente ;)