Moi : bonjour madame, je vous appelle suite à l’augmentation subite de mon abonnement canal+
la dame : bonjour madame, je vois en effet que vous aviez droit à un tarif préférentiel et qu’au bout d’un an vous êtes repassé en tarif normal.
moi : ok, ben alors je voudrais changer pour un abonnement moins cher
elle : ahhhh oui mais c’est pas possible.
moi : comment ça c’est pas possible ?
elle : bah oui, vous avez oublié de changer avant la date anniversaire de votre contrat, donc maintenant vous ne pourrez changer qu’en juin 2011.
moi : ahh mais vous ne m’avez pas prévenu que mon contrat arrivait à échéance.
elle : la date d’échéance est noté sur votre contrat.
Sur ce point là, la dame a raison, c’est noté, sauf que ce contrat a été signé il y a un an et que autant je me souviens des dates anniversaires de mon mari et de mes enfants, autant j’ai déjà un peu plus de mal avec celles des copines, alors celle de mon contrat canal+, comment dire….
Je réfléchis, je farfouille sur internet..

Moi : mais madame, la loi Chatel dit que vous auriez du me prévenir un mois avant la date échéance de mon contrat
elle : ah non, canal+ n’est pas soumis à cette loi
moi : pourtant c’est une loi qui concerne les prestataires de services. Vous n’êtes pas un prestataire de service ?
elle : non ça ne nous concerne pas, c’est pour ceux qui vendent de la téléphonie et de l’adsl.
moi : et des services, et c’est bien ce que vous me fournissez
elle : de toute façon, en mai on vous a envoyé le journal de canal+ et la date anniversaire de votre contrat est noté dessus.
moi : attendez, vous rigolez, je reçois jamais votre feuille de choux, en plus c’est noté en tout petit dans un coin, et vous considérez qu’en m’envoyant ce truc, vous m’avez notifié de l’échéance de mon abonnement ?
elle : c’est noté sur la revue canal +
moi : mais vous considérez que c’est suffisant ???? (oui là, le ton monte, je commence à m’énerver sérieusement)
elle : ben c’est noté et puis vous avez signé le contrat.
moi : ok, alors quelles sont les conditions requises pour une rupture de contrat ?
elle : faut que vous partiez à l’étranger.
(bah justement, j’y pense, tu vois…)
moi : c’est limité… Ou puis-je écrire pour faire part de mon mécontentement ?
elle : au service clientèle, mais bon vous aviez qu’à lire votre contrat avant de le signer.

J’avais l’intention de vous parler d’autres choses aujourd’hui, mais là, je suis tout de même un chouille énervée. Visiblement Canal+ et moi nous n’avons pas la même définition du mot client et du mot service, ni même du mot amabilité d’ailleurs.
Tout ça pour regarder des matches de rugby, et ben franchement, ça me fait mal d’avoir payé pendant un an et de devoir payer encore pendant un an à une entreprise qui a aussi peu le sens du service. Alors si jamais on vous appelle pour vous proposer une superbe offre canal+, demandez vous si plutôt que de filer du pognon a canal, vous ne feriez pas mieux de prendre un abonnement au stade, ca aidera surement plus votre équipe, et au moins à la fin du match les joueurs feront un tour de stade pour vous remercier de les avoir supporté, ils ne vous prendront pas pour le pigeon qui paye et qui ferme sa gueule !

Sans_titre