Samedi c’était donc la finale du TOP 14, USAP-ASM, le retour. Et après avoir lu les journaux et écouter les réactions avant et après le match, j’en suis arrivée à la conclusion que le soir de la finale, la France était divisé en 3 clans :
-Les catalans, supportant fièrement l’USAP
-tous les autres passionnés de rugby, supportant l’ASM, car vraiment, voir les clermontois perdre une finale de plus aurait été une vraie torture.
-ceux qui espéraient la victoire de Jesse Matador au concours de l’Eurovision.

C’est le clan pro clermontois qui a gagné. Oufff. Quel bonheur de voir les sourires de Rougerie et de Ledesma et quelle émotion devant les larmes du coach Vern Cotter, qui n’a vraiment pas la tête du mec hypersensible.
Les perpignanais n’ont pas eu le droit d’être triste de leur défaite devant une victoire si longtemps attendu, non. Tous, aux micros des télévisions, très fair play, ont salué la victoire clermontoise, club méritant lui aussi son bouclier.
Tout ça c’est limite un peu vexant pour les clermontois, ce ouff de soulagement général, ce enfin ils l’ont fait, genre il n’y a plus qu’un seul qui n’a pas eu le bouclier, cette année, on est sympa, on vous le donne.
Pourtant, les clermontois ont gagné à la régulière, contre une équipe de perpignan pas au meilleur de sa forme, mais qui s’est quand même bien battue. Donc le bouclier est bien mérité.
D’ailleurs, en parlant de Bouclier, je l’ai trouvé particulièrement brillant cette année, non ? Je sais bien que chaque année, avant la finale, il a droit à un petit nettoyage en règle, mais là, limite j’ai cru que c’était un tout neuf.

J’ai pas de photo d’après match avec le bouclier. Samedi soir, j’ai vu le match de chez moi. Si mes envoyés spéciaux au stade m’envoient des photos, je vous ferais un petit montage.

Si vous avez eu la chance de croiser le bouclier dans un bar, n’hésitez pas à venir partager votre émotion avec nous.

Quand à Jesse Matador, il a fini 12eme sur 25 et dès le dimanche matin, plus personne ne connaissait son nom, alors que ce bouclier Clermontois, on est pas près de l’oublier.

100531_cotter_1

photo crédit: ASM rugby

ps: on remarque le bouclier a été bien arrosé...