dv1637066Vous allez trouver que je suis totalement obnubilé par clément Poitrenaud, mais c’est totalement par hasard qu’il se retrouve dans le sujet du jour. D’ailleurs, je suis sure qu’il aurait préféré que ça tombe sur quelqu’un d’autre.

Mais quel est donc le sujet du jour ??
Les problèmes dentaires.
Je ne vais pas vous parler de brossage de dents, de fil dentaire, nan nan. Je vais vous parler de protège dents et du risque d’éventuellement laisser des dents sur le terrain. Oué, ça arrive. Ca casse le mythe du beau gosse. Samedi lors de son énorme choc avec N’Gwenya, Clément a laissé 2 dents sur le terrain. Je l’ai lu dans le midol, c’est pour vous dire si l’info est véridique. Il se trouve que le choc entre Poitrenaud et Ngwenya s’est produit là, juste devant nous. Petitmari l’œil aguerri m’a lancé un « ohh Ngwenya vient de cracher ses dents ! », non en fait c’était celles de clément qui était resté dans son menton.

Il faut dire que petitmari maitrise un peu le sujet, comme au moins 2 de ses anciens coéquipiers... Comme quoi c’est pas original de laisser ses dents sur un terrain. C’est pas original mais c’est chiant. Alors certes c’est moins chiant que de se faire les croisés du genou, on est d’accord, mais vous pouvez être sur que ça va être longtemps un sujet de moquerie. Pourquoi de moquerie ? humm je vois que vous n’avez pas compris…. Lors d’un choc frontal avec l’adversaire, ce ne sont pas vos molaires, bien cachées dans le fond de votre mâchoire qui vont trinquer les premières. Non. Celles qui chargent en premier ce sont celles de devant, celles à qui vous devez votre légendaire sourire. Et oué, la fin d’un mythe vous dis-je.

Alors pour Clément Poitrenaud c’est un peu chiant mais on va très vite le réparer. Ce qui n’est pas aussi évident chez les amateurs. Va comprendre pourquoi, la GMF le partenaire du rugby tout ça machin, pinaille parfois pour prendre ce genre d’accident en charge (peut etre parce que ça coute un œil de se faire remplacer les dents). Le jour de l’accident faut faire une déclaration en triple exemplaires, signée par l’arbitre et par 12 témoins. Et que malgré ça, sans qu’on sache très bien pourquoi, on finit par te dire que t’as une mutuelle qui prend très bien en charge ce genre d’accident, alors que c’est peut être pas la peine d’aller emmerder l’assurance pour ça. Demerden zizich ! Vouala vouala, ca c’est fait.

A part ça, impossible de trouver une photo du nouveau sourire de clément, et ceux que je connais qui ont un sourire inimitable ont refusé de poser pour la postérité. (Il me semble que ce n’est pas la première fois). Y’en a qui y mettent vraiment de la mauvaise volonté !