Ce week end avait tout pour etre parfait : il commençait jeudi soir, on partait dans le sud, donc au soleil, et cherry on ze cake, le Stade Toulousain jouait à domicile. Cool.

Oué… Sauf que…

Sauf que c’est la dernière journée du top 14 avant les phases finales, du coup, la galère pour trouver des places. C’est pas grave, je connais quelqu’un qui connaît quelqu’un, on va bien trouver des places, ça serait ballot qu’on en ait pas, Petitmari n’étant jamais allé à Ernest Wallon. Happy face, ce week end va être génial.

Oué … Sauf que…

Sauf que je sais pas pourquoi, j’ai pris un avion à 9h30, 9h30, putain ! Ca veut dire se lever à 6h du mat, se taper les bouchons sur le périf, le stress, alors qu’on aurait pu partir tranquillou à midi. Mais c’est pas grave, on fera la sieste, au soleil, dans le jardin.

Oué… Sauf que…

Sauf que quand on a quitté Paris, il faisait un beau soleil et que quand on est arrivé à Toulouse, il pleuvait. On oublie la sieste dans le jardin, la ballade à la Prairie des Filtres… Mais on s’en fout, la journée a bien commencé.

Oué… Sauf que…

Sauf que la mini-portion a vomi dans la voiture, on était même pas encore arrivé à Porte d’Italie. Impossible de s’arrêter avant Orly pour la changer, on a passé une demi heure dans les vapeurs de vomi, on a été obligé de la changer dans le parking de l’aéroport et d’essayer de masquer les odeurs avec les lingettes au citron donné dans l’avion. Mais on oublie le vomi, on pense au week end, on pense au match, au soleil.

Oué… Sauf que…

Sauf que chez mes parents y’a pas Canal+, qu’on est vendredi soir et qu’on a toujours pas de places pour le match de demain, qu’il pleut toujours.

Là tout de suite maintenant, j’ai comme envie de pleurer, la seule bonne nouvelle c’est qu’on repart dimanche, sans les enfants.

97936205