Hier j’ai donné mes plaquettes. (oui j'ai bien l'intention de vous en parler à chaque fois que je donne, histoire de vous motiver à donner vous aussi)
Ca dure une petite heure, donc il faut toujours prévoir de la lecture (même tenir un livre ou un journal avec un seul bras c’est pas ce qu’il y a de plus pratique). Je suis donc partie à mon rendez vous avec la ferme intention d’acheter le Midi Olympique en chemin. Premier kiosque : rupture de stock. Deuxième kiosque : rupture de stock. Troisième kiosque : rupture de stock. Il n’est même pas 11h !! Pas de quatrième kiosque sur mon chemin, j’arrive frustrée à mon rendez vous. J’ai bien trouvé un BIBA à me mettre sous la dent, mais c’est pas pareil.

Sur le chemin du retour, je fais un détour histoire d’enfin trouver le journal tant recherché. Comme cela n’étonnera personne, c’est un spécial Grand Chelem. La greluche qui sommeille en moi a aussi remarqué un titre plus petit : rencontre avec Ritchie Mc Caw (hiiiiiiiiiiiii).

IMGP0209

Bon, j’ai pas tout lu et je ne vais pas vous donner mon avis sur l’analyse du match, j’ai déjà clairement établi ici que l’analyse sportive n’est pas mon fort. Je préfère rester dans mon domaine : la grelucherie.

Première chose qui me saute aux yeux c’est une phrase de l’édito de Jacques Verdier qui dit « Je soupçonne Fabien Galthié d’influer sur le vote des téléspectateurs à l’instant d’établir le Talent d’Or ».  C’est qui qu’ a dit exactement la même chose , hein c’est quiii ? (vous croyez que Jacques Verdier, il lit mon blog avant d’écrire son édito ?? ohhh non quand même pas….)

L’analyse du match en elle-même ne m’intéresse pas trop. On a tous vu le match : un match moyen, des français qui ont gagné sans la manière, mais on s’en fout, ils ont gagné. Ce qui m’intéresse c’est le récit de la soirée post match. Quelques détails, des noms de bars qui me parlent, j’imagine très bien la fête, et surtout j’imagine la fin de soirée à 10h du mat Rue de la Soif, ca me rappelle de bons vieux souvenirs…

Je passe ensuite à l’article consacré à Ritchie (hiiiiiiiiiiiii) McCaw. Un article sympa sur McCaw. Un article de mec qui agace un peu la greluche que je suis. Le journaliste nous parle de la grosse ouature de Ritchie, des gros navions avec lesquels il s’amuse, de sa copine la bombe atomique, et des, je cite, "troupeaux des godiches qui lui consacrent des blogs sur internet". Est il bien utile dans ce portrait très flatteur (pour ne pas dire lèche bottes) d’insulter les nombreuses fans, dont la plupart sont surement des ados ? Chuis pas sure. 
Je ré aborderai surement le sujet quand mes portions auront 16 ans et qu’elles se pâmeront devant une star de rugby parce qu’il sera trooooooooooooooop boooooooooo.

IMGP0210

J’ai pas tout lu le reste. J’ai vu 2-3 noms que je connaissais, ça me fait toujours sourire de voir dans un journal des noms connus, et puis je me suis fait piquer le midol par petitmari.