Dimanche, il faisait beau et pas trop froid, ce qui était assez exceptionnel vu la météo pourrie que l’on a eu tous les dimanches depuis, oohhh depuis au moins octobre. Donc dimanche, le rugbyman amateur s’est réveillé, a regardé par sa fenêtre, a vu du soleil et a sourit. Il a ensuite ouvert la fenêtre,  a senti un petit air frais mais pas gelé, et s’est réjouit : enfin, il allait pouvoir rejouer ! (il s’est ensuite installé devant téléfoot pour prendre son petit dèj, mais ça, on s’en fout en fait).

Vous l’aurez donc compris, dimanche dernier, l’équipe de petitmari jouait.

(Les deux dimanches d’avant aussi en fait, mais comme j’étais en vacances je pouvais pas vous raconter, je sais même pas quel temps il a fait, donc on dirait que, comme le disent si joliment les enfants, dimanche c’était le 1ere match depuis très longtemps. ).

Petitmari ne jouait pas, rapport au jetlag tout ça tout ça,  même que quand sa femme est rentrée toute pompette du Pousse à 4h du mat, il ne dormait pas, c’est pour dire si il était jetlagué.

Bref, Petitmari était jetlagué, en plus ça l’arrangeait bien car son équipe se déplaçait loin, contre une équipe d’abrutis.
Et ben c’est à ce demander s’il n’est pas indispensable à son équipe car, son équipe a pris cher. Oué… Pour la première fois de la saison. Ils ont déjà perdu, c’est pas ça, mais pas à ce point ! Et en plus ils se sont fait marcher dessus. Littéralement.

oeil

En soit, c’est pas très grave, ils sont toujours premier de leur poule. Mais reste qu’une telle défaite marque les corps et les esprits. Espérons  que chacun puisse trouver dans cette débâcle une inspiration positive pour gagner les matches suivants et un peu d’humilité et d’esprit d’équipe qui ont parfois fait défaut.

Ps : une équipe d’abrutis, enfin, pas plus abrutis que les autres ;)

Pps : personne n’est jamais indispensable, pas même petitmari ;))