sb10064464ay_001L’inconvénient d’être femme de rugbyman c’est que, si tu veux suivre les matches de ton bien aimé, tu dois t’adapter aux conditions climatiques. Et ce week end, les conditions climatiques étaient particulièrement pourries. POU-RRIES ! Du froid, de la pluie-neige fondue, le temps de merde par excellence pour le supporter de base.

Donc, dimanche matin, autant vous dire que je scrutais le ciel en espérant que le temps s’arrange, et que j’ai rien vu venir… Heuuu pffffff, si je n’y allais pas finalement…. Ou juste pour la deuxième mi-temps, quand il pleuvra moins…. Ouéé, on va faire ça, nan c’est surtout pour les filles…

J’ai fini par y aller (attends, je suis une grande supportrice de mon mari), quand je suis arrivée, j’ai croisé les joueurs des 2 équipes qui courraient vers les douches (pour se réchauffer !)

Je n’ai pas vu le match (du coup j’ai loupé les 2 essais de Petitmari), mais au moins je n’ai pas eu froid. C'est déjà ça de gagné.