Je vous avez déjà raconté qu’un samedi soir j’avais voulu jouer à la jeune fille, et voila que ma belle sœur (tsssss encore elle !) m’a rappelé : « au fait, on devait pas se refaire une soirée ? » Et comment qu’on devait !! Et on l’a fait (parce qu’on est des dingues).
Au programme, la même chose que la dernière fois : un restau, un bar pis un autre bar et encore un autre si on tient le coup.

Premier bar, on tombe sur des copains de nos mecs :
-ouhh vous ici ??
-bah ouéé (toutes fières en se tortillant comme des ados)
-et vos mecs, ils sont ou ?
-ils gardent les enfants (joie, bonheur, impression de supériorité féminine !)
-nooooooooon ??? (stupeur, bouches bées, incompréhension masculine)
Premier verre, un truc avec du jus d’orange et du citron, c’est vachement bon, y’a un peu de rhum non ? ahh oui y’en a, et pas qu’un peu, en fait, surtout dans le 2eme verre….
deuxième bar, tiens encore des gens qu’on connait. Allez viens je te paye un coup ! Et toi comment ça va, et bla bla bla, allez c’est ma tournée, etc etc…. Ouuhh mais il est déjà 6h ! Bon c’est pas tout mais moi je rentre… A ce moment là ma belle sœur et une copine croisée par hasard qui était encore là me disent  « oué t’as raison on part avec toi », et pis sur notre chemin, le P. au C. (Comment ça, vous aussi vous connaissez ???). !
-rhooo allez les filles, ça vous dit un dernier verre ?
-ohh ben un tout petit alors
-voui voui juste un petit, on ne reste pas longtemps…

Naaaaaaaaaan, pas longtemps, juste une petite heure, celle qui vous achève. Quand on s’est enfin décidé à rentrer chez nous, à aller enfin nous coucher, certains commençaient leur journée. Il est 8h Paris est réveillée.

8h30, j’arrive devant la boulangerie, impossible de rentrer les mains vides à cette heure-çi. D’ailleurs ça paye car Petitmari me laisse dormir une bonne partie de la journée.  Enfin j’essaye de dormir parce qu’il y a des gosses qui crient, mais que font leurs parents ? Ahh merde mais ce sont les miens….

La prochaine fois…  Heu non c’est pas sur qu’il y ait une prochaine fois.