200510377_001Hier, il pleuvait sur l’Ile de France, j’ai donc déclaré forfait et j’ai préféré rester à la maison plutôt que d’aller encourager Petitmari.
Je vous rappelle que la pluie n’est pas l’amie de la supportrice et quand la pluie s’allie au vent il faut soit être équipée d’une combi de ski et ne pas avoir peur du ridicule, soit rester chez soit et se faire pardonner en faisant un gâteau (ce que je n’ai pas pu faire vu que je n’ai plus d’œufs, ouppsss…).
Je glandouillais donc devant la télé quand à 15h30, voila que Petitmari rentre.
moi : déjà ???? Le match a été annulé ?
lui : noooon…. Y’a un problème avec ma licence…
moi : ahhh…

Petit retour en arrière. 13h, Petitmari part. Il pleut. Arrivé au stade, il se change et va s’entrainer avec ses coéquipiers, dans la boue. 14h 45. L’équipe est prête, les joueurs rentrent au vestiaire, ils se sont bien échauffés dans le froid, dans la gadoue. Pendant ce temps l’arbitre vérifie les licences. Il y a un souci avec la licence de Petitmari. 14h50, après avoir bien pataugé dans la boue, Petitmari apprend qu’il ne jouera pas. Tout énervé, il va prendre une douche (froide) et rentre a la maison.

Et c’est qui qui a récupéré petitmaritoutenervé ? je ne vous dis pas merci messieurs-les-dirigeants-du-club-de-chouchou. On est passé tout près du dimanche catastrophique : la pluie le vent, 2 enfants à occuper, un mari tout énervé et plus d’œufs pour faire un gâteau !

Note à moi-même, penser à faire une provision d’œufs pour dimanche prochain.