Oui je sais, c’est pas le premier, mais c’est le premier que moi j’ai vu, alors on va faire comme si il n’y avait pas eu le match contre l’argentine, et je pense que ça arrange tout le monde qu’on l’oublie ce match là.

Premier match des bleus. Première Marseille à 4. Ahhh ben oui, quand même j’avais limite la larme à l’œil, ma petite dernière écoutait sa première Marseillaise à à peine 9 jours (je compte pas le match de foot de mercredi, parce que c’était un match de foot et que donc c’est pas pareil).

Le match commence et petitmari râle déjà : trop de fautes, trop d’en avant, on leur donne trop la balle.

Moi : ça va aller mieux…

Lui : peut être mais c’est pas possible de faire autant de fautes!

Un joueur namibien est exclu, la Namibie se retrouve à 14.

Moi : les pauvres…

Lui : on va pas les plaindre parce qu’ils se font sanctionner quand même !!

Moi : oui mais à 14 ça va être difficile

Lui : on s’en fout, on est pour les français

Moi : ils peuvent pas faire rentrer quelqu’un pour pousser en mêlée ?

Lui : ben non, le 8 s’est fait sortir, c’est tant pis pour eux

Moi : et y’a pas mêlée simulée

Lui : non, pas à ce niveau là… (qu’est ce que j’ai pas dit…)

Moi : mais ils peuvent pas mettre un arrière pour pousser.

Lui : mais arrête de dire des bêtises… Ils poussent à 7, point ! Les arrières font leur boulot d’arrières, ils sont pas là pour pousser en mêlée, sinon y’a un trou à l’arrière. Le 8 n’avait qu’à pas faire de plaquage dangereux.

Moi : oui mais les pauvres quand même.

Lui : quoooooooooiiii les pauvres, j’espère bien qu’on va leur foutre plus de 100 points et puis c’est tout.

Oui, mais bon quand même… les pauvres…