art2406_2Bientôt la fin de ma première partie de vacances. Voila, 4 jours que j’ai quitté le domicile familial avec ma demi portion pour venir prendre l’air chez mes parents, dans mon sud ouest natal. 4 jours seule, sans mon mari (enfin, seule c’est pas le mot, seule avec un bébé, ma mère et mon père, finalement, j’aurais préféré être seule!)

La chaleur et le vent d’autant me faisant devenir complètement barge, voila que je me dis que les femmes des joueurs de l’Equipe de France et moi  même combat : si si, nous attendons, enamourées, le retour de nos preux chevaliers en faisant et défaisant une tapisserie comme la Belle Pénélope (voui voui j’ai un peu de culture!).

Certes, mon chevalier à moi que j’ai ne crapahute pendant des heures en haute montagne, non lui est plus dans la discipline bar-a-thon. Certes, il devrait arriver demain, je ne vais donc pas l’attendre pendant de long mois. Et la tapisserie, c’est une image, y’a des trucs plus intéressants à faire comme glander, faire la sieste, ou regarder des merdes à la télé!

Mais quand même, l’espace d’une seconde j’ai presque cru que mon mari était un grand joueur sélectionné pour la coupe du monde.

Et dire que je suis totalement sobre….