Le samedi soir en général, y'a jamais rien à la télé, on glandouille, on zappe, on finit toujours par regarder un truc sans grand intérêt. 

Mais ce soir c'est différent, y'a un match de foot, je laisse la télé à l'Homme et je me précipite sur l'ordinateur (grand amour de ma vie après mon bébé et mon Mâle). Je commence par mon yahoomail: que des pubs, des invitations à des ventes privés, rien de personnel, j'ai pas d'amis... Je passe donc sur yahoopeople: les fatals picards et l'Eurovision, Paris et Britney, pas de scoop. Je zappe donc sur ma troisième page favorite: yahoosport-rugby, et là ouéé enfin de l'info, du lourd, du "breaking the news": les résultats de la journée. Narbonne a encore perdu et ne pourra pas se maintenir dans le TOP 14, j'ai une pensée émue pour ma maman (audoise) qui a forcément du dire "les pauvres...." en apprenant la nouvelle. Albi a pris une volée contre Clermont, et là c'est moi qui ne peut pas m'empêcher de dire "les pauvres...", parce que 70 points ça fait mal quand même. Le match Montpellier-Biarritz n'est pas terminé. Je me branche donc sur Sudradio, histoire de connaître le score. J'arrive à la 54ème minute, Montpellier mène au score, le commentateur exulte, il reçoit des textos de tout Montpellier, il passe des messages perso à tous les montpelliérains, à la belle-maman du 9, au tonton du 7, c'est drôle, et du coup j'écoute avec plaisir ce match qui a l'air bien engagé. Ca crie, ça encourage, c'est un peu chauvin mais la joie est contagieuse. Je me passionne pour ce match jusqu'à la dernière minute. Les 5 dernières minutes sont irréelles: le commentateur pleure de joie, à coté de lui il a un dirigeant de Montpellier qui ne peut plus parler tellement il est noué par l'émotion, le président de Montpellier vient dire un mot à l'antenne (le match n'est toujours pas terminé). Un dernier essai biarrot pour l'honneur et pour le point bonus (ouéé, c'est bien mais sur Sudradio, faut bien avouer qu'on s'en fout un peu, Montpellier a de forte chance de rester dans le top 14, et ça c'est plus important qu'un essais basque).

Du commentaire à l'ancienne? Peut être mais du commentaire passionné et drôle. Ca devrait être tout le temps comme ça! Chuis sure que petitmari a bien moins rigolé que moi en regardant le foot. 

ps: je n'ai retenu aucun nom, ni ceux des dirigeants de Montpellier, ni celui du commentateur, désolée...